Chaire UNESCO sur la diversité
des expressions culturelles

Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles

Deuxième journée d'étude sur la Convention de l'UNESCO de 2005, la liberté artistique et l'inclusion des personnes migrantes dans les sociétés démocratiques

Vous êtes ici

Accueil Deuxième journée d'étude sur la Convention de l'UNESCO de 2005, la liberté artistique et l'inclusion des personnes migrantes dans les sociétés démocratiques

 


La Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, la Chaire UNESCO pour les droits de l’homme et la démocratie, l’Observatoire de la diversité et des droits culturels et le CELAT, Centre de recherches Cultures – Arts – Sociétés, s’unissent pour organiser une Journée d’étude sur « La Convention de l’UNESCO de 2005, la liberté artistique et l’inclusion des personnes migrantes dans les sociétés démocratiques ». 

Dans son rapport phare de 2013 sur le droit à la liberté d’expression artistique et de création, l’ancienne Rapporteuse spéciale des Nations Unies dans le domaine des droits culturels, Farida Shaheed, a écrit que “La vitalité de la création artistique est nécessaire au développement de cultures vivantes et au fonctionnement des sociétés démocratiques. Les expressions artistiques et la création font partie intégrante de la vie culturelle”. Cette journée d’étude a permis d’explorer et de préciser les droits qui doivent être protégés et promus afin que les personnes migrantes jouissent d’une pleine liberté artistique au sein de leur société d’accueil. Elle a constitué une occasion d’identifier les instruments juridiques internationaux et les législations nationales qui peuvent être mises en œuvre afin de protéger cette liberté artistique. La journée d’étude a permis également de discuter des divers défis auxquels sont confrontés les artistes migrants et les personnes qui cherchent à exprimer leur créativité et de réfléchir aux leviers autres que juridiques qui sont à la disposition des États, de la société civile et d’autres acteurs pour satisfaire et promouvoir leur liberté artistique.

Cet événement s’inscrit dans les suites de la première Journée d’étude portant sur « La Convention de l’UNESCO de 2005, les politiques culturelles et l’intégration des migrants » qui s’est tenue à l’Université Laval le 12 décembre 2019 et du Forum sur « Les droits des exilés » organisé en ligne le 26 novembre 2020.

Visionner le programme de l'événement

Consulter les notices biographiques des panélistes

Visionner la Deuxième journée d'étude (à venir).