Chaire UNESCO sur la diversité
des expressions culturelles

Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles

Activités

Vous êtes ici

Accueil RJDEC Activités
  • Véronique Guèvremont, « Comment donner vie à la Convention sur la diversité des expressions culturelles dans l'environnement numérique ? », lancement des travaux du RIJDEC pour l'année 2015, en partenariat avec la Fédération Wallonie-Bruxelles, à l'occasion de la Huitième session ordinaire du Comité intergouvernemental de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, UNESCO, Paris, 9-11 décembre 2014.
  • Conférence internationale « Regards croisés sur le droit international de la culture : interactions et chevauchements entre les conventions sur le patrimoine culturel immatériel et la diversité des expressions culturelles », Québec, 11-12 octobre 2012.
  • Séminaire international « La mise en œuvre de l’article 13 de la Convention sur la diversité des expressions culturelles : reconnaître, intégrer et opérationnaliser la dimension culturelle du développement durable », Québec, 7 au 9 octobre 2010.
  • Table-ronde « La prise en compte de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles dans les instances judiciaires internationales », Paris, 5 décembre 2009.
  • Séminaire international « De la théorie à la réalité : La Convention sur la diversité des expressions culturelles à l’épreuve des faits », Québec, 25-27 septembre 2008.

Unpublished

Séminaire international "Les approches intégrées de la protection des ressources culturelles et naturelles en droit national et international : un état des lieux"

Organisé par la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, Faculté de droit, Université Laval

12-13 Septembre 2019, Monastère des Augustines, Québec

La nécessité de s’intéresser à la prise en compte, par les instruments juridiques nationaux et internationaux, du lien intime entre les ressources naturelles et culturelles se fonde sur un constat : les ressources naturelles (eau, forêt, faune et flore) et les ressources culturelles (traditions et expressions orales, arts du spectacle, rituels et événements festifs, savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel, patrimoine bâti, expressions artistiques) sont généralement protégées par des instruments juridiques distincts, tant en droit national qu’en droit international. Pourtant, les sciences sociales et humaines ont depuis longtemps démontré l'interdépendance qui existe entre les ressources naturelles et culturelles. En revanche, en raison de son approche sectorielle, le droit tarde à reconnaître pleinement cette relation. La protection offerte à ces ressources demeure donc souvent fragmentée en droit, ce qui peut mener à des incohérences entre les règles culturelles et environnementales. La gestion durable des ressources culturelles et naturelles exige pourtant l’adoption d’approches intégrées de la nature et de la culture au sein des ordres juridiques. Aussi, face aux urgences environnementales planétaires (érosion de la diversité biologique, changements climatiques, pollution) et aux phénomènes d’homogénéisation des cultures qui menacent la diversité culturelle et linguistique, ce séminaire permettra d’initier une réflexion collective sur un sujet intimement lié au développement durable des sociétés. Ces défis sont d’ailleurs au cœur de l’Agenda 2030, doté de 17 objectifs de développement durable que le Canada et le Québec aspirent à mettre en œuvre.

 

Programme à venir

Conférencier d'honneur

Frais d'inscription

Informations pratiques

Organisateurs

Nous joindre : culture-nature@unescodec.chaire.ulaval.ca