Chaire UNESCO sur la diversité
des expressions culturelles

Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles

Développement durable

Vous êtes ici

« Pour la première fois à l’échelle mondiale, LE PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT DURABLE À L’HORIZON 2030, RÉCEMMENT ADOPTÉ PAR LES NATIONS UNIES, reconnaît le rôle essentiel de la culture, de la créativité et de la diversité culturelle pour relever les défis du développement durable. »

(Irina Bokova, Directrice Générale de l’UNESCO)
Rapport mondial 2015, « Repenser les politiques culturelles », p. 3.

La Convention de 2005 innove et contribue à l’évolution du droit international de la culture ainsi que de l’ordre juridique mondial, car pour la première fois, un instrument juridique international engage les États Parties à s’employer à intégrer la culture dans leurs politiques de développement, à tous les niveaux, en vue de créer des conditions propices au développement durable, et dans ce cadre, de favoriser les aspects liés à la protection et à la promotion de la diversité des expressions culturelles (article 13). Ainsi, la Convention de 2005 considère la culture non seulement comme une condition préalable au développement, mais aussi comme une composante à part entière du développement.

Dans le cadre de ce deuxième axe de recherche, une attention particulière est accordée à la mise en œuvre de cet article par les Parties tant dans un environnement « physique » que numérique. Le contenu juridique de cette composante culturelle du développement durable, ainsi que son impact sur d’autres domaines du droit international sont explorés.