Chaire UNESCO sur la diversité
des expressions culturelles

Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles

Nouvelles

Vous êtes ici

Accueil Nouvelles

21 Mai 2021

À l'occasion de la Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement du 21 mai 2021, la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles a l'immense plaisir de diffuser le plus récent article du professeur émérite Ivan Bernier intitulé "Protection et promotion de la diversité des expressions culturelles. Retour sur des arguments déjà avancés en faveur de la préservation de la diversité culturelle dans un texte publié en 2000 par Ivan Bernier et Dave Atkinson".

Dans cet article finalisé en décembre 2020, année du 15e anniversaire de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, le professeur Bernier revient sur un document de réflexion que Dave Atkinson et lui faisaient paraître en 2000 pour justifier l’adoption d’un instrument international sur la diversité culturelle. Il soutient que non seulement les idées développées dans le document de 2000 conservent leur pertinence vingt ans après mais qu’elles ont même, avec le temps, pris une importance croissante. Pour le démontrer, il examine brièvement comment elles trouvent application face à un problème d’une grande actualité, celui de l’avenir de la diversité culturelle à l’heure des géants du WEB. Le texte original de 2000 est annexé à l'article. À la demande des auteurs, ce texte est présenté sans modifications. L'article de 2020 et le texte de 2000 sont également disponibles en anglais.

La titulaire de la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, Véronique Guèvremont, ainsi que toute son équipe profitent de cette occasion pour féliciter chaleureusement le professeur Ivan Bernier qui se verra conférer le titre d'officier de l'Ordre national du Québec. Le professeur Bernier sera décoré à l'occasion de la 35e cérémonie qui se déroulera de façon virtuelle le mardi 22 juin, à 14h. 

22 Avril 2021

Véronique Guèvremont, titulaire de la Chaire et co-responsable de l'axe "Arts, Médias et Diversité Culturelle" de l'Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'intelligence artificielle et du numérique (OBVIA), participera à la Conférence internationale de la Journée mondiale de la liberté de la presse 2021 (29 avril au 3 mai 2021). Elle se prononcera dans le cadre du panel intitulé "Arts and creativity as public goods : Promoting diverse culture contents in the digital environment". 

L’édition 2021 de la Conférence internationale est organisée par l'UNESCO et le gouvernement de Namibie et aura lieu du 29 avril au 3 mai, à Windhoek, Namibie. L'événement se déroulera comme une expérience physique et numérique combinant la participation virtuelle et en présentiel de forums régionaux, d’événements parallèles, de discours d'ouverture, de manifestations artistiques, de projections de films, etc.

Pour consulter le programme.

21 Avril 2021

La Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, la Chaire UNESCO pour les droits de l’homme et la démocratie, l’Observatoire de la diversité et des droits culturels et le CELAT, Centre de recherches Cultures – Arts – Sociétés, se sont unis pour organiser une Deuxième journée d’étude sur « La Convention de l’UNESCO de 2005, la liberté artistique et l’inclusion des personnes migrantes dans les sociétés démocratiques ». Cette activité s'est déroulée en deux parties les 14 et 15 avril, en ligne (via la plateforme Zoom) et a réuni 15 experts issus des différentes disciplines et secteurs, ainsi que 40 participants. 

Dans son rapport phare de 2013 sur le droit à la liberté d’expression artistique et de création, l’ancienne Rapporteuse spéciale des Nations Unies dans le domaine des droits culturels, Farida Shaheed, a écrit que “La vitalité de la création artistique est nécessaire au développement de cultures vivantes et au fonctionnement des sociétés démocratiques. Les expressions artistiques et la création font partie intégrante de la vie culturelle”. Cette journée d’étude a surtout permis d’explorer et de préciser les droits qui doivent être protégés et promus afin que les personnes migrantes jouissent d’une pleine liberté artistique au sein de leur société d’accueil. Elle a constitué une occasion d’identifier les instruments juridiques internationaux et les législations nationales qui peuvent être mises en œuvre afin de protéger cette liberté artistique. La journée d’étude a permis également de discuter des divers défis auxquels sont confrontés les artistes migrants et les personnes qui cherchent à exprimer leur créativité et de réfléchir aux leviers autres que juridiques qui sont à la disposition des États, de la société civile et d’autres acteurs pour satisfaire et promouvoir leur liberté artistique.

Cet événement s’inscrit dans les suites de la première Journée d’étude portant sur « La Convention de l’UNESCO de 2005, les politiques culturelles et l’intégration des migrants » qui s’est tenue à l’Université Laval le 12 décembre 2019 et du Forum sur « Les droits des exilés » organisé en ligne le 26 novembre 2020.

Visionner le programme de l'événement

Consulter les notices biographiques des participants

Voir plus de détails concernant l'événement

15 Avril 2021

Le jeudi 15 avril 2021 à 9h00, la Chaire UNESCO a lancé officiellement l'ouvrage collectif issu de la Première Journée d'étude intitulée Accéder à soi. Accéder à l'autre. La Convention de l'UNESCO de 2005, les politiques culturelles et l'intégration des migrants (Université Laval, 12 décembre 2019). 

Consulter l'ouvrage collectif

06 Avril 2021

Le Carrefour d’Action Interculturelle et la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles ont le plaisir de vous convier à ce café-rencontre portant sur la liberté artistique des personnes migrantes ! L'activité aura lieu le 21 avril 2021 de 18h00 à 19h30 en ligne (via la plateforme Zoom). 

Il s'agit d'une troisième séance d'un cycle de rencontres virtuel portant sur la richesse de la diversité culturelle. Cette initiative est portée par Ivana Otasevic (Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles) et le Carrefour d'Action Interculturelle. 

Retrouvez nous pour découvrir les enjeux de la liberté artistique en contexte de migration avec notre invité spécial Rodrigue Barbe, spécialiste du théâtre africain.

L'activité est gratuite, les places sont limitées pour favoriser les discussions.

Pour plus d'informations et pour vous inscrire, veuillez contacter : laurie.ap@cai-quebec.org ou 418-692-1762, poste 236. 

Au plaisir de vous y voir !

05 Mars 2021

La Chaire UNESCO a le plaisir d'accueillir Patrice Meyer-Bisch, philosophe et docteur de l'Université de Fribourg (Suisse), lors de la prochaine conférence dans le cadre des Midis de la culture. Le conférencier se prononcera sur le thème suivant : "De la protection du patrimoine au respect du droit humain de chacun, seul ou en commun, à participer aux patrimoines; Les enjeux de la Convention de Faro au regard des droits culturels".

Cet événement est organisé par la Chaire UNESCO en partenariat avec l'IPAC (Institut sur le patrimoine culturel) et le CELAT (Centre de recherche Cultures-Arts-Sociétés). 

Résumé de la conférence: 

La Convention-cadre du Conseil de l’Europe « sur la valeur du patrimoine culturel pour la société » est innovante par son approche basée sur les droits humains et par une conception inclusive des patrimoines. Elle restaure l’unité physique, spirituelle, sociale, écologique et économique propre à toute dynamique culturelle. Enfin, en le considérant comme un bien commun placé sous la responsabilité de toutes celles et de tous ceux qui le peuvent, elle renforce sa valeur pour le respect de l’ensemble des droits humains et d’une démocratie mieux instruite.

Notice biographique de Patrice Meyer-Bisch:

Patrice Meyer-Bisch est philosophe, docteur de l’Université de Fribourg (Suisse) (Le corps des droits de l'homme) habilité en éthique politique de l’Université de Strasbourg (Le sujet en ses milieux). Jusqu’en 2016, il a été le coordinateur de l’Institut interdisciplinaire d’éthique et des droits de l'homme (IIEDH) de l’Université de Fribourg. Il est actuellement le président de l’Observatoire de la diversité et des droits culturels ainsi que le coordonnateur de la Chaire UNESCO pour les droits de l'homme et la démocratie de la même université. Il anime depuis plus de 30 ans le « Groupe de Fribourg » dont les travaux sont consacrés aux droits culturels : recherches fondamentales et recherches/actions, analyses participatives, en Europe et en Afrique principalement ; éthique économique et droits économiques, collaborations avec l’Unesco, le Haut Commissariat aux droits de l'homme des NU, le Conseil de l’Europe et la Francophonie. 

Contacter Patrice Meyer-Bisch : p.meyerbisch@droitsculturels.org . 

Consulter le site de l'Observatoire de la diversité et des droits culturels

L'événement aura lieu en ligne (application Zoom) le 24 mars de 12h30 à 14h00

L'inscription est obligatoire

On vous attend nombreux !

02 Mars 2021

Cette année, la Chaire offre une bourse d'admission au doctorat d'une valeur de 5 000 $. 

Cette bourse vise à soutenir un étudiant qui s’inscrit au doctorat en droit et dont le sujet est en lien avec l’un des axes de recherche de la Chaire, à savoir :

Consulter les critères d'admissbilité et accéder au formulaire de candidature

Postulez pour notre bourse d'admission avant le 25 avril 2021 !

16 Février 2021

Le Carrefour d’Action Interculturelle et la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles ont le plaisir de vous convier à ce café-rencontre portant sur l'accès à la vie culturelle de Québec !

Il s'agit d'une seconde séance d'un cycle de rencontres virtuels portant sur la richesse de la diversité culturelle. Cette initiative est portée par Ivana Otasevic (Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles) et le Carrefour d'Action Interculturelle !

Retrouvez nous pour explorer les façons de participer (ou mieux participer !) à la vie culturelle de Québec avec notre invitée spéciale Rosie Bailey, responsable des projets spéciaux au théâtre La Bordée ! Cette activité en format virtuel est destinée à toute personne issue de l'immigration qui souhaite échanger à ce sujet. 

L'activité est gratuite et aura lieu le 23 février de 18h00 à 19h30. Les places sont limitées pour favoriser les discussions.

Pour plus d'informations et pour vous inscrire, veuillez contacter : laurie.ap@cai-quebec.org ou 418-692-1762, poste 236. 

Au plaisir de vous voir le mardi prochain !

15 Février 2021

La découvrabilité des contenus culturels dans l’environnement numérique a fait l’objet de plusieurs études et rapports publiés dans les derniers mois. Que peut-on retenir de ces rapports ? Quels sont les enjeux actuels qui sous-tendent la découvrabilité ? Quelles mesures ont été mises en œuvre et quelles stratégies peuvent être adoptées pour assurer la mise en valeur des contenus culturels locaux et nationaux sur Internet ?

Le webinaire "Où en est-on sur la découvrabilité des contenus culturels dans l'environnement numérique en 2021?" est organisé par la Coalition pour la diversité des expressions culturelles (CDEC), avec la participation du Ministère de la Culture et des Communications du Québec, de la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

L'événement aura lieu en ligne le 25 février de 10h00 à 12h00

L'inscription est obligatoire

Consulter le programme de l'événement

On vous attend nombreux !

09 Février 2021

En décembre 2020, Véronique Guèvremont, titulaire de la Chaire, Clémence Varin et Iris Richer, doctorantes et membres de la Chaire ont remis au Ministère de la Culture et des Communications du Québec leurs commentaires sur l'Avant-projet de recommandation sur l’éthique de l’intelligence artificielle de l’UNESCO (version du 7 septembre 2020).

L'UNESCO est engagée depuis novembre 2019 dans l'élaboration d'un instrument normatif mondial sur l'éthique de l'intelligence artificielle sous la forme d'une recommandation. Un groupe d'experts ad hoc (GEAH) nommé par la Directrice générale de l'Organisation a été chargé de produire un premier projet de recommandation. Suite à une consultation multipartite mondiale menée à l'été 2020, celui-ci a été révisé par le GEAH et transmis aux États membres de l'UNESCO afin qu'ils communiquent leurs observations. À cet effet, le Québec est impliqué dans le processus d'élaboration de cet instrument puisqu'il dispose d'un représentant au sein de la délégation canadienne depuis 2006.

Consulter le commentaire de la Chaire UNESCO

Pour en savoir plus sur l'élaboration de cette recommandation

25 Janvier 2021

La Chaire UNESCO a eu le plaisir d'accueillir Odile Joannette, Directrice du Wapikoni, Militante autochtone, Membre de la communauté Innue de Pessamit, et Lucille Veilleux, Responsable du financement, des partenariats et des affaires corporatives du Wapikoni, lors de la dernière conférence dans le cadre des Midis de la culture. Les deux conférencières se sont prononcée sur le thème suivant : "Protéger et promouvoir la diversité des expressions autochtones : La contribution du Wapikoni mobile". 

Cet événement a été organisé par la Chaire UNESCO en partenariat avec le Wapikoni mobile, le CELAT (Centre de recherches Cultures-Arts-Sociétés) et le CIÉRA (Centre interuniversitaire d'études et de recherches autochtones). 

Résumé de la conférence

Wapikoni est un organisme autochtone à but non lucratif et de bienfaisance qui travaille à promouvoir l’expression des talents autochtones via la création de courts métrages, de musique et de projets XR ainsi qu’à faire rayonner leurs œuvres à travers le Canada et le monde entier. Notre organisme offre à son collectif d’artistes un espace de développement personnel, artistique et professionnel, un point de rencontre où ils peuvent s’inspirer, se reconnaître, se réaliser et se mobiliser. Wapikoni favorise ainsi la création de ponts et de rencontres au service des transformations sociales et sociétales.

L'organisme a reçu en 2011, le Prix Droits et libertés, un honneur décerné par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec. Wapikoni est membre affilié de l'Unesco à titre d'organisme consultatif depuis 2017. La même année l'organisme a reçu la mention d'honneur du prix mondial du pluralisme décerné par le Centre mondial du Pluralisme. Le Wapikoni agit à titre de co-chercheur sur la Chaire de recherche sur la jeunesse du Québec.

Notices biographiques des conférencières

Odile Joannette, Directrice, Militante autochtone, Membre de la communauté Innue de Pessamit

Odile Joannette œuvre à la défense et à la promotion des droits des peuples autochtones et s'efforce de briser les barrières d'accessibilité. Passionée, résiliente et dévouée elle travaille à construire des ponts entre les peuples, les Nations et les générations. Diplômée de l'UQAM en communication et en relations publiques, elle s'est impliqué auprès du mouvement des Femmes autochtones du Québec en 2002, puis a co-fondé le premier CPE autochtone de Montréal ainsi que le RÉSEAU de la communauté autochtone de Montréal et est membre fondatrice de DestiNATIONS, projet d'infrastructure de grande envergure pour la ville de Montréal. Durant dix ans, Odile Joannette a œuvré au développement des ressources humaines au sein de l'APNQL. Elle fait également partie de plusieurs comités consultatifs nationaux et internationaux ; notemment le groupe de travail autochtone de Téléfilm, le conseil des gouverneurs de l'université Concordia et est membre du RICAA (Réseau international de création audiovisuelle autochtone). Profondément convaincue que l'expression artistique est un outil puissant de guérison et de renforcement identitaire, fervente défenseure de la souverraineté narrative et convaincue que les publics doivent avoir accès aux oeuvres des artistes autochtones, Odile Joannette est devenue directrice générale du Wapikoni en 2018.

Lucille Veilleux, Responsable du financement, des partenariats et des affaires corporatives

Diplômée en droit de l’Université Laval, membre du Barreau en 1979, Lucille Veilleux a pratiqué quelques années puis elle a fondé une maison de production et produit de nombreux films, dont plusieurs longs métrages documentaires maintes fois primés. Elle a ensuite occupé des postes de direction à l’ONF et à la SODEC, puis a travaillé en programmation à Canal D. Tout au long de sa carrière, elle s'est impliquée activement dans le milieu du cinéma indépendant et a soutenu la relève par la mise en œuvre de programmes de formation et de mentorat. Depuis près de 15 ans, elle met sa vaste expérience au service du Wapikoni à titre de responsable du financement, des partenariats et des affaires corporatives. En 2015, elle a reçu un prix Hommage de la Commission des droits de la personne et de la jeunesse soulignant son engagement envers la justice sociale et l’avancement des droits des Autochtones, et fut l’une des lauréates honorées au gala Femmes du cinéma en 2019.  

L'événement a eu lieu en ligne (application Zoom) le 4 février 2021. 

L'enregistrement de l'événement sera disponible sous peu sur la chaîne Youtube de la Chaire. 

Visionner la conférence sur Facebook de la Chaire UNESCO

13 Janvier 2021

Le Carrefour d'Action Interculturelle et la Chaire ont le plaisir de vous convier à ce premier café-rencontre intitulé "Les droits culturels: C'est quoi?"

Il s'agit d'une première d'un cycle de rencontres portant sur la richesse de la diversité culturelle. Cette initiative est portée par Ivana Otasevic, directrice adjointe de la Chaire UNESCO et Laurie Arsenault-Paré, coordinatrice du Carrefour d'Action Interculturelle. 

Le premier café-rencontre s'intéresse aux droits culturels et ce que cela implique lorsqu'on est immigrant.e. 

L'activité est gratuite et aura lieu le mercredi 20 janvier de 19h00 à 20h30 via la plateforme Zoom. 

Pour plus d'informations et pour vous inscrire, veuillez contacter : laurie.ap@cai-quebec.org ou 418-692-1762, poste 236. 

Au plaisir de vous voir le mercredi prochain !

05 Janvier 2021

Clémence Varin et Véronique Guèvremont publient un article dans la Revue québécoise de droit international intitulé "La Convention sur la diversité des expressions culturelles quinze ans après : une mise en oeuvre effective d'un instrument juridique faiblement contraignant". 

Voici le résumé de l'article : 

La Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (Convention de 2005) est adoptée par la Conférence générale de l’UNESCO à Paris le 20 octobre 2005. Les objectifs que se fixent les Parties incluent la reconnaissance de la nature spécifique – économique et culturelle – des activités, biens et services culturels, la réaffirmation de leur droit souverain d’adopter et de mettre en œuvre les politiques et mesures qu’elles jugent appropriées pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, ainsi que le renforcement de la coopération internationale afin de parvenir à des échanges culturels plus équilibrés. Attendue comme une réponse à l’échec de l’exception culturelle survenu dans les années 90, la Convention de 2005 est cependant critiquée au lendemain de son adoption en raison de son faible niveau de contrainte. Or, quinze ans plus tard, un examen de la pratique des Parties permet de dresser un bilan positif de la mise en œuvre de ce traité dont les engagements outrepassent largement le cadre de la relation entre le commerce et la culture. Les données recueillies grâce à la performance des mécanismes de suivi démontrent en effet que les Parties s’appuient abondamment sur la Convention de 2005 pour mener diverses initiatives en vue d’atteindre les objectifs de ce traité. Ces actions, qui traduisent des changements opérés par les États sur leur propre territoire ou dans les relations qu’ils entretiennent entre eux, sont le reflet de l’effectivité de cet instrument juridique pourtant faiblement contraignant.

Consulter l'article dans son intégralité. 

Bonne lecture ! 

22 Décembre 2020

La Chaire UNESCO et ses membres vous souhaitent un joyeux Noël et une belle et heureuse année 2021 !

Pour votre information, la Chaire prendra une pause pour le temps des fêtes. Elle reprendra le travail à partir du 5 janvier 2021. 

15 Décembre 2020

Clémence Varin, doctorante en droit et membre de la Chaire, a eu l'occasion d'échanger avec Irina Bokova, ancienne directrice générale de l'UNESCO, dans le cadre d'un grand entretien "La culture aux prises des phénomènes globaux" pour l'Institut Open Diplomacy. Irina Bokova a été directrice générale de l’UNESCO de 2009 à 2017. Elle œuvre depuis pour sensibiliser aux thématiques de la culture et du développement durable, et plus particulièrement au rôle de la culture et de l’éducation en matière de développement durable.

L'Institut Open Diplomacy est une association à but non-lucratif français dont l'objectif est d’informer et de former les citoyens aux enjeux internationaux, tout en leur permettant de participer aux politiques publiques ayant une dimension internationale. En tant que Junior Fellow sur les thèmes de la culture et du numérique, Clémence contribue régulièrement aux travaux de l'Institut. 

Ce grand entretien revient sur plusieurs sujets d'actualités parmi lesquels l'impact du changement climatique sur la culture et la place de l'UNESCO dans le cadre de la crise actuelle du multilatéralisme.

Bonne lecture !

01 Décembre 2020

La mission franco-québécoise sur la découvrabilité en ligne des contenus culturels francophones a été lancée en avril 2019 par les ministres de la Culture du Québec et de la France. Elle a pour objectif d’établir un diagnostic des différents enjeux liés à la découvrabilité et de proposer des solutions qui permettront d’assurer une meilleure visibilité des artistes et des œuvres francophones sur Internet.

Le 30 novembre 2020, la stratégie élaborée conjointement par la France et le Québec pour améliorer la découvrabilité en ligne des contenus culturels francophones a été dévoilée par la ministre de la Culture de France, Mme Roselyne Bachelot-Narquin, et la ministre de la Culture et des Communications du Québec, Mme Nathalie Roy.

Plusieurs équipes universitaires ont été mandatées pour produire des analyses sous l'angle de leur axe de recherche. Dans ce cadre, la Chaire UNESCO a élaboré une étude intitulée Les mesures de découvrabilité des contenus culturels francophones dans l'environnement numérique: compte rendu des tendances et recommandations, en collaboration avec Octavio Kulesz. 

Consulter l'étude de la Chaire UNESCO

Communiqué au Québec : La France et le Québec dévoilent une stratégie commune pour améliorer la découvrabilité des contenus culturels francophones en ligne - Ministère de la Culture et des Communications

Page Web au Québec : Découvrabilité en ligne des contenus culturels francophones - Grands dossiers - Ministère de la Culture et des Communications

Rapport - Mission franco-québécoise sur la découvrabilité en ligne des contenus culturels francophones

 

 

 

 

 

28 Novembre 2020

Le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et la Commission allemande pour l'UNESCO, en coopération avec la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, ont organisé un débat en ligne ResiliArt sur le thème "La culture équitable - une clé du développement durable" le 19 novembre 2020. La titulaire de la Chaire, Véronique Guèvremont y a participé aux cotés d'experts et praticiens dans le domaine du commerce équitable, de la coopération au développement, de la culture et des industries créatives.

Environ 110 participants provenant de 35 différents pays ont assisté au débat. 

Consulter le programme de l'événement

Visionner le débat

Lire plus de détails concernant l'initiative Culture équitable

16 Novembre 2020

L'Observatoire de la diversité et des droits culturels (Fribourg), la Chaire UNESCO pour les droits de l'homme et la démocratie (Fribourg) avec la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, ont organisé le forum intitulé "Les droits culturels des exilés" ayant lieu en ligne le 26 novembre 2020. 

Cette conférence a abordé la question des droits culturels des exilés qui est au coeur de tous les droits humains, non seulement des personnes immédiatement concernées, mais aussi de celles qui partagent de près ou de loin leur expérience et leur témoignage. Les personnes en situation de « vulnérabilité » (au double sens négatif et positif), du fait de leurs expériences de grande pauvreté, d’extrême violence, ou d’exil, mais aussi de résilience, sont des témoins privilégiés du sens culturel et de l’interdépendance des droits humains. Les droits culturels des exilés, ne constituent pas seulement une liste, et ne se réduisent pas aux « accès à la culture », ni au respect tolérant d’identités, mais constituent un noyau central et spécifique au cœur de l’interdépendance des droits humains.

Véronique Guèvremont (titulaire de la Chaire), Ivana Otasevic (directrice adjointe de la Chaire), Laurence Cuny (membre de la Chaire), Patrice Meyer-Bisch (président de l'Observatoire de la diversité et des droits culturels, coordonateur de la Chaire UNESCO pour les droits de l'homme et la démocratie), Johanne Bouchard (membre de l'Observatoire de la diversité et des droits culturels, spécialiste des droits humains au Bureau du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme) ainsi que Sarah Progin-Theuerkauf (professeure à l'Université de Fribourg, codirectrice du Centre de droits des migrations) ont pris part à cet événement. 

Consulter le programme.

Consulter les résumés des interventions ainsi que les biographies des conférenciers.  

Peinture de Michèle Leppeer “Yezidis Monts Sinjar”2016. Collage- pastels à la cire.(50-65 cm)

11 Novembre 2020

L’Axe Arts, médias et diversité culturelle de l’Observatoire sur les impacts sociétaux de l’intelligence artificielle et du numérique (OBVIA), en partenariat avec la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles et le Centre d’études sur les médias (CEM), lance un appel à contribution pour la réalisation d’un ouvrage collectif sur le thème « IA, Culture et Médias ». Cet ouvrage paraîtra en 2022 aux Presses de l’Université Laval, dans la collection Éthique, IA et Sociétés de l’OBVIA dirigée par Lyse Langlois.

La date limite pour la soumission d'une proposition d'article est le 9 décembre 2020. 

Lire plus de détails concernant l'appel à contribution. 

29 Octobre 2020

Suite au 11ème Colloque international - Les Ateliers Schuman et à l'École d'automne 2019, le Pr. Olivier Delas a dirigé la publication des actes de ces événements qui sont aujourd'hui publiés chez Bruylant. 

La directrice adjointe de la Chaire, Ivana Otasevic, a publié un article "La culture et les accords commerciaux régionaux et bilatéraux conclus par l'UE et les pays de l'Amérique du Nord (2005-2020)" au sein de cet ouvrage collectif intitulé Relations commerciales internationales; L'Union européenne et l'Amérique du Nord à l'heure de la Nouvelle Route de la soie

Résumé de l'ouvrage : 

Au moment où l’Union européenne et les États nord-américains concluent des accords (CÉTA), en négocient (relance des négociations Union européenne-États-Unis le 15 avril 2019), voire en renégocient (ACÉUM qui succède à l’ALÉNA), ces derniers doivent dorénavant composer avec la puissance commerciale de la Chine et l’utilisation qu’en fait celle-ci sur la scène internationale. Elle développe ainsi différents projets majeurs, notablement sa Nouvelle Route de la soie (Belt and Road Initiative). Ce projet phare, créant le plus vaste réseau d’accords commerciaux et d’infrastructures, vise à faire contrepoids au rôle des États-Unis et de l’Union européenne dans le développement et la libéralisation du commerce. Relations commerciales internationales : L’Union européenne et l’Amérique du Nord à l’heure de la Nouvelle Route de la soie examine comment ces deux acteurs, que ce soit dans leurs actions sur la scène Internationale ou dans le développement de leurs relations transatlantiques, doivent dorénavant prendre en compte la réalité de cette nouvelle puissance internationale. Dès lors, loin de se limiter à examiner le rôle croissant de la Chine, cet ouvrage envisage dans leur globalité les relations et les collaborations qui existent ou sont souhaitables entre les partenaires traditionnels nord-américains et européens, face à la présence grandissante de l’Asie, et tout particulièrement de la Chine. Dans un premier temps, cet ouvrage, après avoir fait un bilan de la situation et des négociations entre l’Union européenne et les États nord-américains, présentera les enjeux entourant le projet de la nouvelle route de la soie et la montée de la puissance commerciale de la Chine. Seront alors examinées les relations bilatérales entre l’Union européenne et la Chine ainsi qu’entre les États nord–américains et la Chine. Différents secteurs ont été ciblés afin de mettre en relief des convergences ou divergences éventuelles. Finalement, seront analysé les enjeux stratégiques pouvant se dissimuler ou interférer avec les intérêts commerciaux entre ces trois puissances.

19 Octobre 2020

Laurence Cuny, doctorante à la Faculté de droit et membre de la Chaire UNESCO, obtient la Bourse Citoyens du monde - Volet excellence d'une valeur totale de 30 000 $ (10 000 $ par année). 

La Bourse Citoyens du monde - volet excellence vise les étudiants étrangers qui ont déposé une nouvelle demande d'admission pour la session d'automne 2020 dans un programme régulier de maîtrise ou de doctorat à l'Université Laval. L'objectif de cette bourse est de valoriser l'excellence universitaire. 

Toutes nos félicitations à Laurence Cuny !!! 

Lire davantage sur la Bourse Citoyens du monde - Volet excellence/Volet engagement

 

14 Octobre 2020

Sous la thématique Croire, la 9e Biennale nationale de sculpture contemporaine (BNSC) a amené plusieurs réflexions sur la diversité culturelle et sur les actions à prendre pour contrer le racisme dans notre région. Compte tenu des valeurs promues par le projet Inside Out, de l’artiste français JR, et de la mission de la BNSC, la BNSC a établi une programmation d'activités qui portera la voix des 250 personnes participantes au projet de murale InsideOut/Sculpter le social

Deux conférences avec discussions sont prévues pour le vendredi 23 octobre, à 14h00 et à 15h15.

Caecilia Alexandre, doctorante aux Facultés de droit de l'Université Laval et de l'Université de Montréal et membre de la Chaire UNESCO, exploitera la voie de la diversité culturelle comme moyen de sortir du racisme systémique. Elle s'interrogera aussi sur les actions possibles par le Québec et le Canada à cet égard. 

Inscription par courriel pour participer au zoom est gratuite mais obligatoire.
Veuillez contacter Audrey Labrie : a.labrie@galeriedartduparc.qc.ca  

Consulter le communiqué.

06 Octobre 2020

Véronique Guèvremont, titulaire de la Chaire, prendra part à La table des penseurs dans le cadre du premier Forum virtuel "Ce que l'on sème" organisé par la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF)

Cette table des penseurs aura lieu le lundi 26 octobre de 14h30 à 16h00. Également, René Cormier, sénateur indépendant du Nouveau-Brunswick, Martin Faucher, directeur artistique et codirecteur général du festival transamériques prendront part à cette table animée par Catherine Perrin. 

À l'occasion de ce Forum, une autre Table des créateurs aura lieu le 22 octobre de 13h30 à 15h00, avec la participation de Joël Beddows, metteur en scène, Marie Cadieux, créatrice multidisciplinaire et Anna Binta Diallo, artiste visuelle multidisciplinaire.  

Les discussions porteront autour des thèmes suivants : 

-Développement culturel durable francophone au Canada; 
-Cadre national d'action pour la culture; 
-Relance innovante du secteur des arts et de la culture. 

Inscription est gratuite mais obligatoire

Au plaisir de vous retrouver le 26 octobre ! 

29 Septembre 2020

Madame Catherine Savard, étudiante à la maîtrise en droit avec mémoire à la Faculté de droit de l'Université Laval, nous parlera du "Génocide culturel, génocide et peuples autochtones au Canada : enjeux et impacts" dans le cadre de la prochaine conférence des Midis de la culture de la Chaire UNESCO. 

Cet événement est organisé par la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles en partenariat avec la Chaire de recherche du Canada sur la justice internationale pénale et les droits fondamentaux, la Clinique de droit international pénal et humanitaire (CDIPH), le Partenariat canadien pour la justice internationale (PCJI) et le Centre interuniversitaire d'études et de recherches autochtones (CIÉRA). 

Résumé de la conférence

En 2019, l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées a conclu à l’existence d’un génocide des peuples autochtones par l’État canadien. Quelques années plus tôt, la Commission de vérité et réconciliation avait plutôt utilisé l'expression «génocide culturel», suscitant un important débat quant aux implications d’une telle qualification. Cette conférence-midi abordera les concepts de génocide et de génocide culturel, et mettra en lumière les impacts de ces qualifications dans le contexte canadien.

Notice biographique de la conférencière :

Catherine Savard est étudiante à la maîtrise en droit avec mémoire à l'Université Laval sous la supervision de la professeure Fannie Lafontaine. Co-coordonnatrice du Partenariat canadien pour la justice internationale, elle a contribué à l’analyse juridique du génocide de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, rendue publique en 2019.

L'événement aura lieu en ligne (application Zoom) le 19 octobre 2020 de 11h30 à 13h00. 

L'inscription est obligatoire

*Le nombre d'inscriptions reçues correspond à la capacité maximale de la salle virtuelle, veuillez noter que la conférence sera aussi disponible en Facebook Live. Des instructions suivront sur la page de l’événement. 

On vous attend nombreux !

24 Septembre 2020

Cette 3ème​ Rencontres Jeunes Chercheurs Droit & Numérique auront lieu le vendredi 25 septembre 2020 en ligne, de 8h00 à 14h45. 

Cette activité, créée en 2018 à l’initiative d’étudiants des cycles supérieurs de la Faculté de droit de l’Université Laval et de l’Université de Montréal, a pour objectif de permettre aux étudiant.e.s de présenter les résultats de leurs recherches, d’échanger au cours des différentes périodes de discussion et de rencontrer leurs pairs. Pour cette troisième édition des Rencontres Jeunes Chercheurs Droit & Numérique, parrainée par le Professeur Pierre Trudel (Université de Montréal), la thématique principale retenue est : Vulnérabilité(s) : L'appréhension des défis du numérique par le droit

Cette dernière thématique est particulièrement d’actualité dans le contexte actuel. En effet, les avancées dans le domaine des technologies numériques tendent à accentuer les vulnérabilités à plusieurs niveaux et à en créer de nouvelles. Par exemple, l’intelligence artificielle reproduit les biais humains et son utilisation est susceptible de renforcer les discriminations, les réseaux sociaux contribuent à la prolifération de la désinformation et à la création de chambres d’écho qui enferment les citoyens dans des bulles informationnelles, ou encore l’exploitation des données massives présente des risques tant pour la vie privée des individus que pour le fonctionnement de la démocratie.

Ces différentes menaces placent nos sociétés, et notamment les populations les plus défavorisées, dans des situations de vulnérabilité accrue. Comment appréhender ces défis technologiques et sociétaux d’un point de vue juridique dans un tel contexte ? Le droit est-il l’outil approprié pour répondre à l’émergence et au développement des vulnérabilités occasionnées par le numérique ? Enfin, quelle est la place du droit quand « le code fait loi »?  

La Chaire UNESCO est heureuse de soutenir cette initiative ensemble avec la Chaire Jean Monnet en intégration européenne de l'Université Laval, la Chaire L.R. Wilson en droit des technologies de l'information et du commerce électronique, le Centre de recherche en droit prospectif (CRDP) et l'Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'IA et du numérique (OBVIA). 

Consulter le programme de l'événement.

Inscription obligatoire

24 Septembre 2020

Titulaire de la Chaire, Véronique Guèvremont, a contribué à l'élaboration du livre blanc L'intelligence artificielle et le monde du livre, réalisé par Tom Lebrun et René Audet. Elle s'est prononcée sur la partie du livre "Diffuser et distribuer de façon optimisée". 

Les recherches et la rédaction de ce livre blanc s'inscrivent dans le cadre du projet de recherche en partenariat Littérature québécoise mobile, financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. Sa réalisation a été rendue possible grâce au soutien de l'Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'intelligence artificielle et du numérique (OBVIA), financé par le Fonds de recherche du Québec - société et culture.

Bonne lecture !

21 Septembre 2020

Deux experts et co-auteurs du rapport Yale qui a été remis au gouvernement canadien en janvier 2020 en présenteront les principales recommandations. Ils feront état de divers moyens pour moderniser la législation régissant le secteur des communications au Canada, au moment où le gouvernement s’apprête à déposer un projet de loi visant à la régulation des géants du numérique.

Cet événement entièrement en ligne aura lieu le 24 septembre 2020 de 15h00 à 16h30. 

Cet événement est organisé par l'Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'IA et du numérique (OBVIA), en partenariat avec la Chaire UNESCO et le Centre d'étude sur les médias

Pour consulter le rapport : L'avenir des communications au Canada : le temps d'agir

Pour s'inscrire à l'événement

16 Septembre 2020

C'est avec un immense plaisir que la Chaire UNESCO vous informe de la publication de l'ouvrage Les 10 ans de la Convention sur la diversité des expressions culturelles (UNESCO 2005-2015) : Réflexions et témoignages, sous la direction de Véronique Guèvremont et de Diane Saint-Pierre. Diffusé en format numérique et maintenant accessible en ligne, il a été publié grâce à un partenariat entre la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles (Université Laval, Québec), la Chaire Fernand-Dumont sur la culture (Institut national de la recherche scientifique/INRS, Québec) et la maison d’édition Teseopress (Buenos Aires). Vous pouvez accéder à l’ouvrage via le lien URL suivant : https://www.teseopress.com/dixansconventionexpressionsculturelles/.

En mai 2015, avait lieu à Québec la Conférence internationale Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles : dix ans après son adoption, quels enjeux et défis pour les politiques culturelles des États ? Sous l’égide de la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, la Chaire Fernand-Dumont sur la culture et la Coalition canadienne pour la diversité des expressions culturelles (CDEC), cette activité a regroupé des acteurs et des intervenants de divers horizons. Quant à la présente publication qui en découle, elle rassemble les principales conférences, mais aussi les discours de représentantes officielles et les synthèses d’une série de conférences pancanadiennes, alors organisées par la CDEC et divers partenaires académiques et issus du milieu culturel. Ces conférences pancanadiennes avaient permis de préparer le terrain à la Conférence internationale.

Rappelons que le succès de la Conférence internationale et la réalisation du présent ouvrage reposent sur la contribution et le soutien d’un ensemble de partenaires, issus d’horizons multiples. Observateurs, acteurs ou intervenants du milieu de la culture, universitaires, décideurs ou encore commanditaires, ces partenaires ont été dès le départ partie prenante dans la sensibilisation et la valorisation de la diversité des expressions culturelles. 

Bonne lecture ! 

13 Août 2020

Plusieurs membres de la Chaire ont participé au séminaire en ligne intitulé : "15 years of the Convention for the Protection and Promotion of the Diversity of Cultural Expressions and Lessons for New Ways of International Law-Making: Actors, Processes, Impact". 

Cet événement entièrement en ligne, organisé par the Interest Group on International Law of Culture (ESIL IG in International Law of Culture) a eu lieu le 9 septembre 2020. 

La titulaire de la Chaire, Véronique Guèvremont et la directrice adjointe, Ivana Otasevic, ont prononcées une présentation intitulée "Protecting and Promoting the Diversity of Cultural Expressions in Context of Electronic Commerce: Make the Cultural Exception Great Again". Clémence Varin, candidate au doctorat à l'Université Laval et membre de la Chaire, s'est intéressée au "The Crucial Role Played by Other International Forums for the Implementation of the Convention in the Digital Environment". De même, Laurence Cuny, candidate au doctorat à l'Université Laval a abordé "The Contribution of the 2005 UNESCO Convention to the Emergence of Artistic Freedom as a Cultural Right". 

Voir plus d'informations concerneant cet événement.

08 Juillet 2020

Ivana Otasevic, directrice adjointe et coordinatrice de la Chaire, devient membre du Groupe de travail : "La culture et le Programme de développement durable à l'horizon 2030" dans le cadre de la Commission sectorielle, Culture, Communication et information de la Commission canadienne pour l'UNESCO (CCUNESCO). 

Le groupe de travail se penchera sur le rôle de la culture dans le développement durable en mettant l'accent sur le Programme de développement durable à l'horizon 2030. Il aura pour mandat de donner suite aux discussions de la première table ronde sur la culture et le Programme 2030, tenue en octobre 2019, en examinant la meilleure façon de fournir des outils sur le développement durable qui seront adaptés au secteur de la culture. 

Consulter le site de la CCUNESCO

 

 

06 Juillet 2020

L'essai de maîtrise rédigé par Charles Martin portant sur "Le statut du jeu vidéo en droit international", vient d'être publié en ligne dans le cadre de la "Collection travaux étudiants" de la Chaire.

Pour accéder à cet ouvrage, visiter le site de Teseopress

Bonne lecture !

Quelques mots à propos de l'auteur 


Titulaire d’un baccalauréat en droit (LL.B.) et d’une maîtrise en droit international (LL.M.) de l'Université Laval, Charles Martin s'intéresse principalement au droit du divertissement, au droit de la culture et au droit international économique. L'auteur consacre ses travaux de recherche à la place réservée aux jeux vidéo et à son industrie en matière commerciale et culturelle à travers les systèmes jurdiques. Il a collaboré à divers projets portant sur la mise en oeuvre de la Convention de l'UNESCO sur la diversité des expressions culturelles

29 Juin 2020

François Huleux, membre de la Chaire, a soutenu avec brio sa thèse de doctorat intitulé "La contribution de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel à la conservation et l'utilisation durable de la biodiversité" le lundi 29 juin 2020. 

Depuis septembre 2014, François Huleux est candidat au doctorat en droit international public sous la direction de la professeure Véronique Guèvremont (Université Laval) et du professeur Laurent Neyret (Université Paris-Saclay). 

Toutes nos FÉLICITATIONS François !!! 

21 Mai 2020

Le 30 mars 2020, la rapporteuse spéciale des Nations Unies dans le domaine des droits culturels, Madame Karima Bennoune, lançait un « Appel à contributions pour un rapport : Droits culturels et changements climatiques ». Suite à cet appel, Véronique Guèvremont, titulaire de la Chaire, et Géraud de Lassus Saint-Geniès, chargé de cours à la Faculté de droit de l’Université Laval, ont soumis une contribution à l’une des questions traitées dans le cadre de ce rapport. Cette contribution donne un aperçu de certaines « bases légales, tendances et pratiques qui promeuvent l’intervention de l’écosystème culturel » pour répondre aux changements climatiques qui se trouvent dans le droit international de la culture et dans le droit international du climat. Elle se termine par la formulation de recommandations visant à bonifier l’apport de « l’écosystème culturel » à la lutte contre les changements climatiques en droit international. Le rapport soumis est disponible ici

19 Mai 2020

La titulaire de la Chaire a obtenu une subvention de 284 000 $ du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) du Canada, dans le cadre de son programme Savoir, afin de soutenir le projet de recherche « Re-penser la découvrabilité, ou comment garantir l’accès à des contenus culturels canadiens dans l’environnement numérique ». Ce projet entend soutenir la découvrabilité des contenus culturels nationaux (livre, musique, film et série,...) sur les plateformes en ligne, en identifiant les conditions à mettre en place pour que les outils du numérique soient utilisés de manière à assurer la disponibilité, la visibilité, l’accès effectif et la recommandation de ces contenus. Ces conditions pourraient englober l’adoption ou la mise à jour de lois, de règlements et de politiques publiques, la création d’incitatifs financiers ou d’autre nature, ainsi que le recours à des mesures de renforcement des capacités en matière de conception et d’utilisation des algorithmes de recommandation et de l’intelligence artificielle (IA). Ce projet de recherche conçu avec Pierre-Luc Déziel, professeur à la Faculté de droit de l’Université Laval, impliquera également Audrey Durand et Christian Gagné, professeurs à la Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval. Les professeurs Diane Saint-Pierre (INRS) et Destiny Tchehouali (UQAM) seront aussi impliqués comme collaborateurs dans certaines phases du projet.

14 Mai 2020

La Chaire UNESCO sera présente lors de la conférence nationale  Together|Ensemble consacrée au suivi des progrès du Canada dans l'atteinte des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. Cette conférence en ligne, qui réunit le secteur privé, le monde universitaire, le gouvernement et la société civile, représente une approche concertée de la société dans son ensemble pour relever les défis les plus difficiles du développement durable au Canada.

Plus précisément, la Directrice adjointe de la Chaire, Ivana Otasevic, se pronocera sur "La reconnaissance de la dimension culturelle du développement durable par la Convention de l'UNESCO sur la diversité des expressions culturelles". Cette conférence s'inscrit dans le cadre du panel "Durabilité dans le secteur culturel" organisé par le Secrétariat de la Commission canadienne pour l'UNESCO (CCUNESCO). 

Joignez nous en ligne ! 

12 Mai 2020

Diane Saint-Pierre, professeure à l'INRS (Centre Urbanisation Culture Société) et proche collaboratrice de la Chaire UNESCO, vient de publier son prochain livre, avec Monica Gattinger, intitulé "Cultural Policy; Origins, Evolution, and Implementation in Canada's Provinces and Territories". L'ouvrage est publié par les Presses de l'Université d'Ottawa. 

Consulter la fiche promotionnelle de l'ouvrage

Consulter le profil de Diane Saint-Pierre

20 Avril 2020

Toute l'équipe de la Chaire UNESCO est heureuse d'accueillir Laurence Cuny parmi ses membres à compter de septembre 2020. Madame Cuny débutera ses études doctorales à la Faculté de droit de l'Université Laval sous la direction de la Professeure Véronique Guèvremont. 

Laurence Cuny est juriste, spécialiste des droits de l'homme. Ses travaux portent principalement sur les questions de droits humains et notamment les droits culturels et la liberté artistique. Depuis 2007, elle travaille comme consultante pour l'Union européenne, pour des organisations de la société civile et pour l'UNESCO. Elle a eu l'occasion de travailler pour le mandat du rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits culturels à plusieurs reprises, notamment celui portant sur les espaces publics et droits culturels en 2019. 

Pour consulter le profil complet de Laurence Cuny, cliquer ici

On lui souhaite la bienvenue parmi nous !!!

19 Avril 2020

Caecilia Alexandre, membre de la Chaire UNESCO, est récipiendaire d'une Bourse de rédaction de la Faculté de droit - volet doctorat, pour la période hiver-été 2020 d'un montant de 2 500 $.

Cette distinction met en lumière la qualité exceptionnelle du dossier académique de Madame Alexandre.

Toutes nos félicitations !!!

Pour consulter le profil de Caecilia Alexandre, cliquer ici

14 Avril 2020

La titulaire de la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, Véronique Guèvremont, a prononcé le 4 février 2020 au colloque de l'Observatoire sur les impacts sociétaux de l'IA et du numérique (OBVIA) la conférence portant sur "L'intelligence artificielle au service de la diversité des expressions culturelles". Ce colloque intitulé "Intelligence artificielle et intelligence collective : partager les savoirs pour une innovation responsable" est présenté en collaboration avec les Fonds de recherche du Québec et Ubisoft La Forge. 

Véronique Guèvremont est également chercheure responsable de l'axe "Arts, Médias et Diversité Culturelle" de l'OBVIA. 

Pour visionner la conférence, cliquer ici

31 Mars 2020

La Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles et le CELAT (Centre Cultures-Arts-Sociétés) ont publié les synthèses des tables-rondes de la Journée d’étude "Accéder à soi. Accéder à l'autre. La Convention de l'UNESCO de 2005, les politiques culturelles et l'intégration des migrants" ayant lieu le 12 décembre 2019 sur le campus de l'Université Laval. 

Les synthèses sont maintenant disponibles sur les sites internet du CELAT : http://www.celat.ulaval.ca/activites/journee-etude/ et de la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles : https://www.unescodec.chaire.ulaval.ca/node/480/ . 

Les vidéos devraient être accessibles bientôt également. 

Bonne lecture !

 

17 Mars 2020

Bonjour à tous, 

En raison de la situation actuelle concernant le COVID-19, les activités (conférences-midis, autres activités scientifiques) de la Chaire UNESCO sont suspendues jusqu'à nouvel ordre. Les informations concernant le report de certaines activités vous seront communiquées ultérieurement. 

Nous vous encourageons tous à suivre les conseils fournis par les autorités de la santé publique du Canada pour rester en bonne santé.

La Chaire UNESCO continue de travailler à distance, vous pouvez nous rejoindre par courriel : ivana.otasevic@fd.ulaval.ca 

Nous vous remercions pour votre compréhension ! Prenez soin de vous ! 

La Chaire UNESCO

26 Février 2020

Madame Charlaine Bouchard, professeure à la Faculté de droit de l'Université Laval s'est prononcée sur "La chaîne de blocs: une bouffée d'air pour la culture !" lors de la conférence dans le cadre des "Midis de la culture", organisée par la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles. 

Résumé de la conférence

La chaîne de blocs permet de stocker et de transférer de l’information de façon sécurisée, sans recours à un organisme central. Cette technologie émergente aux potentialités en développement offre ainsi un écosystème de solutions innovantes pour le monde culturel en raison de ses différents usages : le transfert de valeur, l’enregistrement et l’automatisation.

Dans l’industrie culturelle, la pluralité d’acteurs composant la chaîne de valeur d’un bien culturel et la complexité des relations pourraient constituer un terreau fertile pour la technologie. Par conséquent, l’un des principaux enjeux que l’industrie culturelle devra relever sera d’identifier les services dont une chaîne de blocs pourrait être le support, de transformer les façons de faire et de rendre ainsi le web à ses différents acteurs en décentralisant la culture.

L'événement a eu lieu le 26 février 2020 de 11h30 à 13h00 dans la salle 2419 du pavillon Charles-De Koninck. 

Pour visionner la conférence de Madame Bouchard, cliquer ici

20 Février 2020

Clémence Varin, doctorante à la Faculté de droit de l'Université Laval et membre de la Chaire UNESCO, a soutenu avec succès son examen de thèse - volet prospectif - le jeudi 20 février 2020 à 9h30 dans la salle 2323 du pavillon Charles-De Koninck. 

Lors de cette activité, l'étudiante a exposé son projet de recherche et a participé à une discussion critique. Son projet de thèse s'intitule : "Protéger et promouvoir la diversité des expressions culturelles à l'ère numérique : Vers une coordination des Parties à la Convention de 2005 dans les enceintes internationales autres que l'UNESCO". 

Les membres de son jury sont : Véronique Guèvremont (directrice); Alexandra Bensamoun (Université Rennes 1 France; codirectrice); Ivan Bernier (évaluateur); Danielle Cliche (ex-secrétaire de la Convention sur la diversité des expressions culturelles 2009-2019); Alexandre Stylios (président d'assemblée). 

Toutes nos félicitations à Clémence !!!

19 Février 2020

Caecilia Alexandre, candidate au doctorat de la Faculté de droit de l'Université Laval et de l'Université de Montréal, membre chercheure de la Chaire, s'est prononcée sur la notion de la diversité culturelle ainsi que sur les travaux de la Chaire lors de l'émission Le Machin Club sur les ondes de CKRL 89,1. 

L'émission "Partout où on va - Diversité culturelle" a été diffusée le 16 février 2020 sur les ondes de CKRL 89,1. 

Pour écouter l'intervention de Caecilia, cliquer ici

 

10 Février 2020

Le Comité intergouvernemental de la Convention de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles se réunira à Paris au Siège de l'UNESCO du 11 au 14 février 2020 dans la Salle II. 

Lors de la 13e session du Comité intergouvernemental, Véronique Guèvremont, la Titulaire de la Chaire, présentera le Guide de négociation des clauses culturelles dans les accords de commerce ainsi que la Base de données sur les clauses culturelles dans les accords commerciaux régionaux et bilatéraux. 

Au cours de sa treizième session, le Comité décidera de son plan de travail pour 2020-2021, y compris les activités de suivi des politiques et de renforcement des capacités, ainsi que les activités pour mettre en œuvre le Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC). 

Pour plus de détails concernant cet événement, cliquer ici

05 Février 2020

L'événement SYNERGIA II - La création algorithmique comme vecteur de la diversité artistique, aura lieu le lundi 17 février 2020 de 17h00 à 19h00 à la Galerie Engramme, 510 Côte d'Abraham, Québec. 

Cet événement, organisé notamment par la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, réunira les conférenciers suivants : 

  • Georges Azzaria, directeur de l’École d’art et Faculté de droit, Laval
  • Véronique Guèvremont, titulaire de la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, Laval.
  • Christophe Abrassart, professeur, Faculté de l'aménagement - École de design, UdM
  • Sofian Audry, professeur École des médias, UQAM. 
  • Tom Lebrun, candidat au doctorat en littérature, Laval

Résumé de l'événement : 

Plusieurs outils d’aide à la création opérant à partir de techniques d’IA sont aujourd’hui mobilisés par les artistes et permettent de contribuer au développement des arts et à la diversité des expressions artistiques. Toutefois, ce recours croissant aux techniques d’IA n’est pas sans soulever d’importants problèmes. En effet, le développement de ces outils d’aide demande le traitement de plusieurs dizaine de millier d’oeuvres de l’esprits déjà existantes. Puisque ces oeuvres sont protégées par le droit d’auteur, les artistes qui souhaitent les utiliser doivent obtenir l’autorisation des créateurs de chacune de ces oeuvres, ce qui freine les processus de création. Les objectifs de ce premier séminaire sont : (a) d’expliquer pourquoi et comment l’IA peut être un vecteur de création artistique, et (b) de réfléchir à la manière dont des modes alternatifs de propriété intellectuelle, comme les “communs” , peuvent être utilisés pour protéger les artistes et favoriser le développement des expressions artistiques. 

On vous attend nombreux !

04 Février 2020

La Chaire UNESCO a organisé un séminaire public intitulé "Prendre en compte la nature spécifique de la culture dans la négociation et la mise en oeuvre d'engagements en matière de commerce électronique: Pourquoi ? Comment ?", qui a eu lieu le 31 janvier 2020 dans la salle 1334 du pavillon La Laurentienne de l'Université Laval. 

Orienté vers la discussion, ce séminaire a rassemblé une douzaine d’intervenants (chercheurs, décideurs, représentants de la société civile) et s'est décliné en trois tables rondes. Une première table ronde a visé à faire un bilan général de la libéralisation en matière de commerce électronique et des différentes approches (canadienne, européenne, américaine) qui se dégagent des accords qui ont été négociés jusqu’à présent. Les deuxième et troisième tables rondes ont permis de traiter plus particulièrement des enjeux relatifs aux politiques culturelles applicables dans l’environnement numérique, tout en abordant des thèmes périphériques comme les aspects liés au droit de la propriété intellectuelle et la circulation des données.

Le séminaire s'est terminé par le lancement du Guide de négociation des clauses culturelles dans les accords de commerce et la Base de données sur les clauses culturelles dans les accords de libre échange régionaux et bilatéraux.

Pour consulter le programme de l'événement, cliquer ici

    

    

03 Février 2020

Les Rencontres Jeunes Chercheurs Droit et numérique lancent leur appel à propositions sur le thème suivant : "Vulnérabilité(s) : L'appréhension des défis du numérique par le droit". 

La troisième édition des Rencontres Jeunes Chercheurs Droit & Numérique sera organisée le 27 avril 2020 dans les locaux de l’Université Laval à Montréal (550 rue Sherbrooke Ouest, Tour Est, local 300).

Cette activité, créée en 2018 à l’initiative d’étudiants des cycles supérieurs de la Faculté de droit de l’Université Laval et de l’Université de Montréal, a pour objectif de permettre aux étudiant.e.s et aux jeunes chercheur.e.s de présenter les résultats de leurs recherches, d’échanger avec leurs pairs au cours de différentes périodes de discussion et d’ainsi contribuer à la formation de la nouvelle génération de chercheur.e.s en droit du numérique.

Pour plus de détails concernant l'appel à communications, cliquer ici

20 Décembre 2019

La Chaire UNESCO organise un séminaire intitulé "Prendre en compte la nature spécifique de la culture dans la négociation et la mise en oeuvre d'engagements en matière de commerce électronique: Pourquoi ? Comment ?", qui aura lieu le 31 janvier 2020 dans la salle 1334 du pavillon La Laurentienne de l'Université Laval. 

Orienté vers la discussion, ce séminaire rassemblera une douzaine d’intervenants (chercheurs, décideurs, représentants de la société civile) et se déclinera en trois tables rondes. Une première table ronde visera à faire un bilan général de la libéralisation en matière de commerce électronique et des différentes approches (canadienne, européenne, américaine) qui se dégagent des accords qui ont été négociés jusqu’à présent. Les deuxième et troisième tables rondes permettront de traiter plus particulièrement des enjeux relatifs aux politiques culturelles applicables dans l’environnement numérique, tout en abordant des thèmes périphériques comme les aspects liés au droit de la propriété intellectuelle et la circulation des données. Le séminaire sera public et se terminera par un cocktail au cours duquel sera lancé le Guide de négociation des clauses culturelles dans les accords de commerce et la Base de données sur les clauses culturelles dans les accords de libre échange régionaux et bilatéraux.

L'inscription est gratuite mais obligatoire. Pour accéder au formulaire d'inscription, cliquer ici

Pour consulter le programme de l'événement, cliquer ici

Venez nombreux !

19 Décembre 2019

Dans le cadre du premier volet de son appel à projets innovants 2019-2022, l'Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'IA et du numérique (OBVIA) a annoncé le financement de trois nouveaux projets de recherche sur les impacts sociétaux de l'intelligence artificielle (IA) et du numérique. 

L'un de ces trois projets intitulé "Mettre l'IA au service de la diversité des expressions culturelles : une exploration des conditions à remplir pour que les algorithmes de recommandation favorisent la découvrabilité des oeuvres littéraires québécoises dans l'environnement numérique" a obtenu un financement de près de 160 000 $ répartis sur trois ans. 

Les chercheur(e)s responsables sont Véronique Guèvremont (Université Laval), René Audet (Université Laval), Pierre-Luc Deziel (Université Laval), Audrey Durand (Université Laval), Christian Gagné (Université Laval), Vincent Gautrais (Université de Montréal), Richard Khoury (Université Laval) et Audrey Laplante (Université de Montréal). 

Pour plus de détails concernant ce premier volet de l'appel à projets innovants de l'OBVIA, cliquer ici

Toutes nos félicitations à Véronique Guèvremont et à son équipe ! 

16 Décembre 2019

Pour la première fois, le Centre de recherche Cultures - Arts - Sociétés et la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles ont tenu une journée d'études sur le rôle joué par la culture, les expressions culturelles, pour l'intégration des migrants. La journée d'étude a eu lieu le 12 décembre 2019 au local 3452 du pavillon La Laurentienne de l'Université Laval et a réuni des chercheurs et des représentants institutionnels des milieux culturels. 

Deux axes ont été proposés pour la journée. Le premier se tourne vers le bien-être individuel des personnes issues de l’immigration, qui s’inscrivent soit comme professionnelles du milieu artistique ou comme citoyennes désireuses d’accéder à ces expressions culturelles. Le second axe réfléchira au bien-être collectif, pour lequel le dialogue interculturel basé sur des principes d’équité, de justice et de représentativité sont recherchés.

Pour plus de détails concernant le déroulement de la Journée d'étude, consulter l'article Le creuset culturelpublié par Pascale Guéricolas dans Ulavalnouvelles le 13 décembre 2019. 

Pour consulter le programme de l'événement, cliquer ici

     

29 Novembre 2019

Lors du Gala Reconnaissance et Distinction ayant lieu le 27 novembre 2019 dans le Pavillon Maurice-Pollack de l'Université Laval, Alice Goineau et Charles Martin, étudiants à la maîtrise avec essai de la Faculté de droit de l'Université Laval et membres chercheurs de la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles, ont reçu une bourse de rédaction sur la diversité des expressions culturelles d'une valeur de 2 000 $.

Véronique Guèvremnont, la titulaire de la Chaire n'a pas pu assisté au Gala en raison de sa participation à un autre événement qui se déroulait au Mexique.

Toutes nos félicitations à Alice et à Charles !!!

Photo : Pascal Duchesne

De gauche à droite : Alice  Goineau, récipiendaire, Ivana Otasevic, directrice adjointe et coordinatrice de la Chaire UNESCO, Anne-Marie Laflamme, doyenne, et Charles Martin, récipiendaire. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Photo : Pascal Duchesne 

15 Novembre 2019

Le Centre de recherches Cultures-Arts-Sociétés (CELAT) et la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles s’unissent pour organiser une Journée d’étude sur les politiques culturelles et l’intégration des migrants, toutes constitutives d’un meilleur vivre ensemble. Le comité organisateur souhaite vous convier à un exercice de réflexion collective réunissant des chercheurs et des représentants institutionnels des milieux culturels. Deux axes sont proposés pour la journée. Le premier se tourne vers le bien-être individuel des personnes issues de l’immigration, qui s’inscrivent soit comme professionnelles du milieu artistique ou comme citoyennes désireuses d’accéder à ces expressions culturelles. Le second axe réfléchira au bien-être collectif, pour lequel le dialogue interculturel basé sur des principes d’équité, de justice et de représentativité sont recherchés.

La journée d'étude aura lieu le 12 décembre 2019 au local 3452 du pavillon La Laurentienne de l'Université Laval de 8h30 à 16h30. L'événement prendra la forme d’une discussion animée par Mme Françoise Guénette et sera suivi d'un cocktail.

Pour consulter le programme de l'événement, cliquer ici

Pour toutes questions, nous vous prions de communiquer avec Mme Ivana Otasevic (info@unescodec.chaire.ulaval.ca) ou avec Mme Hélène Giguère (coordination@celat.ulaval.ca). 

L'inscription est gratuite mais obligatoire. Pour accéder au formulaire d'inscription, cliquer ici.

On vous attend nombreux !

05 Novembre 2019

Caecilia Alexandre, candidate au doctorat en droit à l'Université Laval et à l'Université de Montréal se prononcera sur "Le Parc National Wood Buffalo sous l'empire de l'or noir et des projets énergétiques : quelles réponses apportées par le Canada face aux menaces pesant sur les modes de vie des peuples autochtones ?" lors de la prochaine conférence dans le cadre des "Midis de la culture", organisée par la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles. 

L'événement aura lieu le 11 novembre 2019 de 11h30 à 13h00 dans la salle 2151 du pavillon Charles-De Koninck. 

L'entrée est gratuite !

On vous attend nombreux !

28 Octobre 2019

La Chaire participe à la 8ème édition de l'École d'automne sur l'Union européenne intitulée "L'Union européenne et les espaces d'intégration régionale-enjeux commerciaux et au-delà". Cet événement a lieu du 27 octobre au 1er novembre 2019 à la Faculté de droit de l'Université Laval. La Directrice adjointe, Ivana Otasevic, s'est prononcée sur les "Enjeux culturels et relations transatlantiques", en mettant un accent particulier sur le traitement des activités, biens et services culturels par l'UE (et ses États membres), le Canada et les États-Unis lors de la conclusion des accords commerciaux régionaux et bilatéraux depuis 2005.

Pour plus de détails concernant le programme de l'événement, cliquer ici.

25 Octobre 2019

Clémence Varin, membre de la Chaire était présente lors des Journées d'étude internationales portant sur la Découvrabilité des contenus culturels francophones à l'ère numérique. L'événement a eu lieu les 23 et 24 octobre à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), Montréal. 

Pour consulter le programme de l'événement, cliquer ici

10 Octobre 2019

La Chaire UNESCO est présente lors du 6e Congrès de la Fédération internationale des coalitions pour la diversité culturelle (FICDC) ayant pour thème "Perspectives panafricaines pour la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles". L'événement a lieu à Lomé, Togo, 9-11 octobre 2019. La Chaire souhaite remercier tout particulièrement la Coalition canadienne et togolaise pour la diversité culturelle ainsi que la Fédération internationale des coalitions pour la diversité culturelle pour la tenue et l'organisation de cet événement.  

Lors de la première journée de ce congrès, Ivana Otasevic, directrice adjointe de la Chaire UNESCO, a présenté le Guide sur les clauses culturelles dans les accords de commerce, élaboré par Véronique Guèvremont (Titulaire de la Chaire) et Ivan Bernier (Professeur émérite de la Faculté de droit de l'Université Laval). 

19 Septembre 2019

Véronique Guèvremont, titulaire de la Chaire, a pris part au Grand Débat sur la Culture et les Médias qui s’est tenu le mercredi 18 septembre de 13h00 à 17h30 au Monument National à Montréal. À l’approche des élections fédérales, l'événement visait à rassembler des professionnels de la culture, des médias, de la technologie et du droit des communications, autour d’une discussion sur l’avenir de la culture et des médias. Véronique Guèvremont a prononcé une conférence d’ouverture intitulée « De la fiscalité à la découvrabilité : quelques leviers à la disposition des États pour promouvoir les contenus culturels nationaux dans l’environnement numérique ». Après avoir écouté les revendications des acteurs du milieu, des représentants de chacun des partis fédéraux ont présenté leur vision lors d’un débat de 90 minutes animé par Catherine Perrin.

18 Septembre 2019

La Chaire UNESCO était présente lors de la Conférence internationale "New Horizons of Culture, Arts and Media in the Digital Environment" qui a eu lieu à Belgrade, Serbie, du 11 au 14 septembre 2019. La Directrice adjointe, Ivana Otasevic, s'est prononcée sur "The Use of Digital Technologies as a Tool for the Protection and Promotion of Cultural Expressions of Migrants".

Le résumé de sa présentation : 

International law recognizes the right of migrants to participate in cultural life and calls upon States to respect their cultural identity, which also entails the promotion and protection of their cultural expressions. More specifically, these groups must have access not only to the cultural expressions of the host society, but also to their own cultural expressions. In this regard, the 2005 UNESCO Convention on the Protection and Promotion of the Diversity of Cultural Expressions (the 2005 Convention) encourages Parties to preserve cultural identity and promote the cultural rights of migrants and members of national minorities within their national territory. Since the beginning of the 21st century, the rise of digital technologies offers countless opportunities for the diversity of cultural expressions but also presents many challenges for Parties. The question that arises is to examine how Parties use digital technologies in order to protect and promote the cultural expressions of migrants and members of national minorities within their territory. One of the main objectives of our presentation is to analyze the measures and cultural policies adopted by Parties to the 2005 Convention, which aim to protect and promote the cultural expressions of migrants by using new technologies. Thus, an analysis will also be conducted concerning the impact of those policies and measures on intercultural dialogue and social cohesion.

Pour plus de détails concernant la conférence : https://newhorizonsconference.com

02 Août 2019

Vincent Négri, chercheur à l'Institut des Sciences sociales du Politique (UMR 7220 / CNRS - ENS Paris Saclay - Université Paris Nanterre) se prononcera sur "À propos du rapport Sarr/Savoy sur la restitution du patrimoine africain : lecture juridique d'une éthique relationnelle repensée" lors de la prochaine conférence dans le cadre des "Midis de la culture", organisée par la Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles en collaboration avec le Centre de recherche Cultures - Arts - Sociétés (CELAT)

L'événement aura lieu le 11 septembre 2019 de 11h30 à 13h00 dans la salle 2419 du pavillon Charles-De Koninck. 

L'entrée est gratuite !

On vous attend nombreux !

08 Juillet 2019

La Chaire UNESCO est fière d'annoncer la tenue du Séminaire international « Les approches intégrées de la protection des ressources culturelles et naturelles en droit national et international: un état des lieux », qui aura lieu le 12 et le 13 septembre 2019 au Monastère des Augustines à Québec. 

Description de l'événement :

La nécessité de s’intéresser à la prise en compte, par les instruments juridiques nationaux et internationaux, du lien intime entre les ressources naturelles et culturelles se fonde sur un constat : les ressources naturelles (eau, forêt, faune et flore) et les ressources culturelles (traditions et expressions orales, arts du spectacle, rituels et événements festifs, savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel, patrimoine bâti, expressions artistiques) sont généralement protégées par des instruments juridiques distincts, tant en droit national qu’en droit international. Pourtant, les sciences sociales et humaines ont depuis longtemps démontré l'interdépendance qui existe entre les ressources naturelles et culturelles. En revanche, en raison de son approche sectorielle, le droit tarde à reconnaître pleinement cette relation. La protection offerte à ces ressources demeure donc souvent fragmentée en droit, ce qui peut mener à des incohérences entre les règles culturelles et environnementales. La gestion durable des ressources culturelles et naturelles exige pourtant l’adoption d’approches intégrées de la nature et de la culture au sein des ordres juridiques. Aussi, face aux urgences environnementales planétaires (érosion de la diversité biologique, changements climatiques, pollution) et aux phénomènes d’homogénéisation des cultures qui menacent la diversité culturelle et linguistique, ce séminaire permettra d’initier une réflexion collective sur un sujet intimement lié au développement durable des sociétés. Ces défis sont d’ailleurs au cœur de l’Agenda 2030, doté de 17 objectifs de développement durable que le Canada et le Québec aspirent à mettre en œuvre.

La première journée se terminera par un souper en présence du conférencier d'honneur monsieur Walter Echo-Hawk, membre de la Nation Pawnee (États-Unis), auteur, professeur de droit, avocat et juge tribal.

Organisateurs de l'événement :

Chaire Unesco sur la diversité des expressions culturelles
Faculté de droit Université Laval
Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, CRSH
Centre de recherche - CELAT
Canadian Commission for UNESCO / Commission canadienne pour l'UNESCO
Chaire UNESCO en transmission culturelle chez les Premiers peuples comme dynamique de mieux-être et d’empowerment
Institut du patrimoine culturel (IPAC)
Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales (GRSP)
Centre interuniversitaire d'études et de recherches autochtones - CIÉRA
Chaire de recherche du Canada en droit de l'environnement

L'inscription est obligatoire ! Les places sont limitées ! Cliquez ici pour remplir le formulaire. 

Pour consulter la page internet de l'événement, cliquer ici

On vous attend nombreux !

07 Juillet 2019

Clémence Varin, membre de la Chaire UNESCO participera lors du Séminaire international "Communication and Cultural Digital Platforms" qui aura lieu le 12 juillet 2019 à Puerta de Toledo Campus (UC3M), Carlos III University of Madrid (UC3M), Madrid, Espagne. Sa présentation s'intitule : "La réglementation des plateformes de contenus culturels dans un contexte de libre-échange". 

Pour consulter le programme de l'événement, cliquer ici

Pour consulter le site internet de l'événement, cliquer ici

19 Juin 2019

La cérémonie de collation des grades de la Faculté de droit de l'Université Laval s'est tenue sur le campus le 16 juin 2019. Trois membres de la Chaire UNESCO, Faten Chehidi, Ariane Deschênes et Iris Richer, ont obtenu le diplôme de maîtrise en droit. Dans le cadre du programme de la maîtrise, les trois diplômées ont réalisé leur mémoire/essai dans le domaine de la diversité culturelle/de la diversité des expressions culturelles :

Faten Chehidi, "Le traitement préférentiel dans la Convention sur la diversité des expressions culturelles : une nouvelle forme de coopération culturelle" (la publication de son essai est à venir sur Teseopress);

Ariane Deschênes, "La règlementation des plateformes de diffusion numérique par le droit canadien: vers une meilleure protection de la diversité des expressions culturelles" (publié sur Tesopress);

Iris Richer, "La protection du patrimoine sacré face au développement du tourisme : une analyse du cadre juridique international" (la publication de son essai est à venir sur Teseopress).

Toutes nos félicitations à Ariane, Faten et Iris !!!

17 Juin 2019

 
Les membres de la Chaire UNESCO ont participé samedi dernier à la 2e édition de l'Université populaire de Québec sur le vivre-ensemble qui a eu lieu le samedi 15 juin 2019 à la Place de l'Université du Québec à Québec.
C'est à travers plusieurs jeux (quiz, questions vrai/faux etc.) que la Chaire a souhaité présenter son travail ainsi que l'importance de protéger et de promouvoir la diversité des expressions culturelles à l'échelle locale, nationale, régionale et internationale. Un très beau travail d'équipe !
 
L’Université populaire de Québec est un événement à la fois de vulgarisation scientifique, festif et convivial organisé par le CELAT, qui réunit tout au long de la journée chercheurs, artistes, acteurs communautaires et grand public autour de la thématique du vivre-ensemble. Cette deuxième édition (2019) a eu pour sous-thème « Arts et médias, regards sur le VivrEnsemble », et ce, dans le cadre d’une réflexion-action à plus long terme portant sur la Pluralité : Ensemble – Vivre – Créer – Savoir.

Pour plus de détails concernant l'événement, cliquer ici.   

                      

07 Juin 2019

Dans le cadre de la 7ème Conférence des Parties à la Convention de 2005 sur la diversité des expressions culturelles, la titulaire de la Chaire, Véronique Guèvremont, présentera ce vendredi 7 juin au siège de l'UNESCO à Paris, le Module de formation sur le traitement préférentiel préparé par la Chaire et auquel plusieurs étudiants de la Chaire ont contribué.

Pour plus d'informations concernant le déroulement de la 7ème Conférence des Parties à la Convention de 2005, cliquer ici.

07 Juin 2019

Dans le cadre des "Midis de la culture", Faten Chehidi (Candidate à la maîtrise en droit, Université Laval et membre de la Chaire) se prononcera sur "Le traitement préférentiel : une nouvelle forme de coopération culturelle au service du développement".

L'événement aura lieu le 14 juin de 11h30 à 12h30 dans la salle 7160 du pavillon Charles-De-Koninck de l'Université Laval.

L'entrée est gratuite !

On vous attend nombreux !

17 Mai 2019

Cette 2ème​ Rencontres Jeunes Chercheurs Droit & Numérique auront lieu le vendredi 24 mai 2019 dans les locaux de l’Université Laval à Montréal (550 rue Sherbrooke Ouest, Tour Est, local 300). La Chaire UNESCO est heureuse de soutenir cette initiative ensemble avec la Chaire Jean Monnet en intégration européenne de l'Université Laval et la Chaire L.R. Wilson en droit des technologies de l'information et du commerce électronique.

Cette activité, créée en 2018 à l’initiative d’étudiants des cycles supérieurs de la Faculté de droit de l’Université Laval et de l’Université de Montréal, a pour objectif de permettre aux étudiant.e.s de présenter les résultats de leurs recherches, d’échanger au cours des différentes périodes de discussion et de rencontrer leurs pairs. Pour cette deuxième édition des Rencontres Jeunes Chercheurs Droit & Numérique, parrainée par le Professeur émérite​ Alain Prujiner (Université Laval), la thématique principale retenue est l’intelligence artificielle. Depuis plusieurs années, le développement croissant de l’intelligence artificielle dans une multitudes de sphères de la société monopolise l’attention de nombreux chercheurs, toutes disciplines confondues.

 

Pour consulter le programme, cliquer ici.

 

L'entrée est gratuite mais l'inscription obligatoire.

 

On vous attend nombreux !

15 Mai 2019

La Chaire a le plaisir d'annoncer l'arrivée de deux nouveaux membres dans son équipe de recherche. Il s'agit de Léonie Derome (étudiante à la maîtrise en études internationales à l’École supérieure d’études internationales de l'Université Laval) et de Fleur Maury (étudiante à la maîtrise en droit à la Faculté de droit de l'Universtié Laval). Léonie et Fleur seront impliquées dans la réalisation de plusieurs projets de recherche de la Chaire, surtout ceux liés aux expressions culturelles numériques.

On leur souhaite la bienvenue à la Chaire UNESCO !

15 Mai 2019

Deux membres de la Chaire seront présents à la 59e Assemblée générale annuelle de la Commission canadienne pour l'UNESCO (CCUNESCO) qui aura lieu du 22 au 23 mai à Ottawa, Ontario. Lors de la réunion, les participants discuteront notamment sur la mise en oeuvre des objectifs de développement durable 4 (l'accès à une éducation de qualité pour tous), 5 (la promotion de l'égalité des genres) et 11 (l'inclusion de toutes et tous au sein des villes et établissements humains).

L'Assemblée générale annuelle de CCUNESCO sera précédée par la Réunion du Réseau canadien des Chaires UNESCO ayant lieu au Conseil des arts du Canada, Ottawa, Ontario. Les membres de la Chaire y participeront.

03 Mai 2019

La Directrice adjointe de la Chaire, Ivana Otasevic, participera au Colloque international du CÉLAT "Échanges transculturels et créations artistiques" qui aura lieu du 13 au 14 juin 2019 au Musée de la civilisation, Québec. Sa communication s'intitule "Les musées, un acteur important dans la protection de l'identité culturelle des migrants sur la scène internationale". Le colloque annuel 2019 du CELAT vise à développer la réflexion sur le fonctionnement de la création artistique dans des contextes d’interculturalité, de migrations transnationales et d’échanges transculturels.

Le programme de l'événement est à venir.

Pour plus de détails concernant l'événement, cliquer ici.  

02 Mai 2019

La Chaire participera, en tant que membre de la société civile, à la 7ème Conférence des Parties de la Convention sur la diversité des expressions culturelles. L'événement aura lieu du 4 au 7 juin 2019 au Siège de l'UNESCO, Paris, France.

La septième session de la Conférence des Parties à la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles examinera l'état de la mise en œuvre de la Convention de 2005 et discutera de la manière dont celle-ci contribue à la réalisation des objectifs de développement durable des Nations Unies. Elle prendra également des décisions importantes concernant les activités futures du Comité intergouvernemental pour la période 2020-2021 et élira 12 nouveaux membres du Comité intergouvernemental. Elle sera précédée de la 2e édition du Forum de la société civile à la Convention 2005.

Pour plus de détails concernant la 7ème session ordinaire de la Conférence des Parties, cliquer ici.

26 Avril 2019

La Chaire UNESCO a présenté ses commentaires à la Direction de la politique commerciale sur les services (TMS), Affaires mondiales Canada, dans le cadre des Consultations en prévision de négociations éventuelles sur le commerce électronique à l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Ce document a été préparé par Véronique Guèvremont, Ivan Bernier, Ivana Otasevic et Clémence Varin. Il se termine par la formulation de plusieurs recommandations visant à protéger et à promouvoir la diversité des expressions culturelles de la libéralisation du commerce électronique.

Pour consulter le document, cliquer ici.

25 Avril 2019

La Directrice adjointe de la Chaire, Ivana Otasevic, publie un article dans la Revue québécoise de droit international (RQDI) portant sur "La protection de la diversité des expressions culturelles et l'UE".

Pour lire son article, consulter le numéro hors-série novembre 2018 "L'Union européenne et les 60 ans du Traité de Rome: Enjeux et défis contemporains".

Bonne lecture !

10 Avril 2019

Dans le cadre des "Midis de la culture", François Huleux (Candidat au doctorat en droit, Université Laval & Université Paris-Saclay) et Iris Richer (Candidate à la maîtrise en droit, Université Laval) se prononceront sur "Le patrimoine sacré menacé: les solutions apportées par les conventions culturelles de l'UNESCO".

L'événement aura lieu le 10 avril de 11h30 à 12h30 dans le local 7160, pavillon Charles-De-Koninck.

L'entrée est gratuite !

Venez nombreux !

03 Avril 2019

La Chaire participera à la Conférence "L'Étude des politiques de la culture au Canada et au Québec" organisée par le Réseau de recherche en politiques culturelles et le Centre d'étude en gouvernance de l'Université d'Ottawa. L'événement aura lieu du 11 au 12 avril 2019 à la Faculté des sciences sociales de l'Université d'Ottawa.

Les membres de la Chaire se prononceront sur les points suivants :

-Diane Saint-Pierre (INRS), Véronique Guèvremont (ULaval) (représentée par Iris Richer et Clémence Varin), Colette Brin (ULaval), "Le rôle de l'État et des médias dans la promotion de la diversité des expressions culturelles à l'ère du numérique : un état des connaissances et des avancées";

-Ivana Otasevic, "La préservation de l'identité culturelle des migrants par le biais des programmes d'éducation : quel apport de la Convention sur la diversité des expressions culturelles ?";

-Clémence Varin, "L'apport des enceintes internationales autres que l'UNESCO à l'atteinte des objectifs de la Convention sur la diversité des expressions culturelles dans l'environnement numérique".

Pour consulter le programme de l'événement, cliquer ici.

02 Avril 2019

Le 1er avril 2019, le rapport « Le rôle de l’État et des médias dans la promotion de la diversité des expressions culturelles à l’ère numérique: un état des connaissances et des avancées » a été transmis au Ministère de la Culture et des Communications (MCC) du Québec. Ce rapport fait état des résultats d’une recherche réalisée au cours de l’année 2018 grâce à l’obtention d’une subvention de 50 000$ par la titulaire de la Chaire UNESCO, Véronique Guèvremont, dans le cadre de l’Action concertée – Programme de recherche sur la culture et le numérique administré par le Fonds de recherche du Québec – Société et Culture (FRQ-SC). Ce programme issu d’un partenariat entre le FRQ-SC et le MCC s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan culturel numérique du Québec

Le rapport a été réalisé sous la direction de Diane Saint-Pierre (INRS), Véronique Guèvremont et Colette Brin (Université Laval). Dix chercheurs ont été associés à ce projet, dont trois membres de la Chaire UNESCO. Il s’agit de Clémence Varin, Iris Richer et Ariane Deschênes

Tel que son titre l’indique, le rapport aborde la question du rôle de l'État et des médias dans la promotion de la diversité des expressions culturelles à l'ère du numérique. Il présente les initiatives et mesures les plus pertinentes répertoriées dans un échantillon d’États ou de groupe d’États, soit la France, le Royaume-Uni (notamment l’Angleterre), l’Allemagne (plus spécifiquement les Länder de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (NRW) et de La Bavière, ainsi que Berlin), la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Catalogne, l’Australie (avec une attention particulière portée à l’État de Victoria) et l’Union européenne. Le rapport se conclut par dix recommandations visant à inspirer la mise en œuvre d’initiatives novatrices de la part du MCC en lien avec la culture et le numérique. 

29 Mars 2019

Deux membres de la Chaire, François Huleux et Iris Richer, ont pris part au 4e colloque étudiant de l'Institut du patrimoine culturel (IPAC) "Patrimoine et altérité" ayant lieu le 28 mars dans le Pavillon Louis-Jacques-Casault de l'Université Laval.

Iris Richer s'est prononcée sur "La protection du patrimoine sacré face au développement du tourisme: une analyse du cadre juridique international", tandis que François Huleux nous a entretenu sur "La participation des communautés, groupes et individus à la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, clef du succès".

Pour consulter le programme de l'événement, cliquer ici.

18 Mars 2019

Cher.e.s étudiant.e.s,

Nous vous invitons à soumettre vos propositions de communication en vue des 2ème​ Rencontres Jeunes Chercheurs Droit & Numérique organisées le vendredi 24 mai 2019 dans les locaux de l’Université Laval à Montréal (550 rue Sherbrooke Ouest, Tour Est, local 300).

Cette activité, créée en 2018 à l’initiative d’étudiants des cycles supérieurs de la Faculté de droit de l’Université Laval et de l’Université de Montréal, a pour objectif de permettre aux étudiant.e.s de présenter les résultats de leurs recherches, d’échanger au cours des différentes périodes de discussion et de rencontrer leurs pairs.

Pour cette deuxième édition des Rencontres Jeunes Chercheurs Droit & Numérique, parrainée par le Professeur émérite​ Alain Prujiner (Université Laval), la thématique principale retenue est l’intelligence artificielle. Depuis plusieurs années, le développement croissant de l’intelligence artificielle dans une multitude de sphères de la société monopolise l’attention de nombreux chercheurs, toutes disciplines confondues. Les entreprises privées, le domaine judiciaire, médical, militaire, ou encore artistique y ont de plus en plus recours ce qui soulève un certain nombre de questions à la fois juridiques mais aussi éthiques. Définie comme un « ensemble de théories et de techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l’intelligence humaine » (Dictionnaire Larousse) et fondée sur l’analyse de données, l’intelligence artificielle inquiète en même temps qu’elle suscite l’admiration. Les récents scandales comme Cambridge Analytica ou la décision d’un État d’avoir recours à la reconnaissance faciale pour surveiller sa population poussent les juristes à se pencher davantage sur la question afin de mieux encadrer ces évolutions technologiques et prévenir les dérives. Différentes initiatives ont déjà vu le jours, à l’instar de la Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l’intelligence artificielle, mais restent encore peu nombreuses.

Nous invitons tou.te.s les étudiant.e.s de deuxième ou troisième cycle en droit qui s’intéressent aux interactions entre le droit et le numérique à soumettre leur résumé de proposition par courriel d’ici le 12 avril à l’adressejeuneschercheursnumerique@gmail.com. Merci d’indiquer dans le courriel votre nom, votre affiliation universitaire, votre cycle d’études ainsi que le titre de votre communication.

Outre la thématique principale, nous entendrons également des interventions portant plus généralement sur les interactions entre droit et numérique et nous invitons tous les étudiants travaillant sur ces enjeux à nous envoyer leurs propositions de communication.

Les présentations se feront sous la forme de panels. Chaque présentateur disposera d’une vingtaine de minute et chaque panel se conclura par une période de questions et de discussion avec les autres participants.

Au plaisir de vous compter parmi nous!

Le Comité d’organisation

  • Guillaume Macaux (Université Laval), Chaire Jean-Monnet en intégration européenne de l'Université Laval
  • Christelle Papineau (Université de Montréal), Chaire L.R. Wilson en droit des technologies de l'information et du commerce électronique
  • Clémence Varin (Université Laval), Chaire UNESCO sur la diversité des expressions culturelles

La Chaire UNESCO est très heureuse de soutenir cette initiative.

11 Mars 2019

La Chaire lance un nouveau cycle de conférences intitulé les "Midis de la culture". Pour débuter ces nouvelles rencontres, Ivana Otasevic, Directrice adjointe de la Chaire nous parlera de "La protection de l'identité culturelle des migrants par la Convention de l'UNESCO sur la diversité des expressions culturelles" le mercredi 20 mars de 11h30 à 12h30 en salle DKN 7160.

L'entrée est gratuite !

Bienvenus à tous !